En 2007, l’État et les collectivités locales s’associent pour accélérer la mutation urbaine et économique de Saint-Étienne. Sur ce périmètre stratégique, identifié comme priorité nationale, l’EPA est l’outil collaboratif le plus pertinent. L’un des plus exceptionnels également, puisqu’il n’en existe qu’une quinzaine en France.

Pourquoiun EPA ?

La création de l’Établissement Public d’Aménagement indique toute l’importance accordée par l’État au territoire. L’EPA est chargé d'impulser une nouvelle dynamique au bénéfice du cadre de vie et des entreprises pour participer à l’attractivité de la ville et attirer de nouveaux habitants.


Une stratégie la vitesse

Il faut pouvoir montrer rapidement des réalisations pour amorcer l’attractivité. Quelques mois après la création, les ZAC opérationnelles sont montées. Ce cadre d’action permet de lancer les opérations. Très vite, les premiers projets sortent de terre. Fluidité, dynamisme et innovation contribuent au changement d’image. Cette volonté d'aller vite est aujourd'hui une constante de la politique de l’Établissement Public d’Aménagement.

C’est la transformation urbaine et la dynamique économique de la ville qui sont en jeu. Cela prend du temps. Mais les premiers résultats sont visibles pour les habitants et les acteurs économiques ”


GAËL PERDRIAU

président
du Conseil d’Administration
de l’epa de saint-étienne

Une singularité la dynamique partenariale
pour générer un effet de levier

L’action de l’Etablissement engendre un coefficient multiplicateur de près de deux.
Par exemple, 100€ de subventions publiques permettent de générer 200€ de dépenses


L’une des spécificités de l’EPA de Saint-Etienne tient à l’implication forte, aux côtés de l’État et de la Ville, de la région Auvergne-Rhône-Alpes, du Département de la Loire et de Saint-Étienne Métropole (SEM). Cette implication s’est affirmée dans l’effort financier de l’État et de ces 4 collectivités.
Au total, ce sont 120 M€ que les acteurs publics ont apporté sur 7 ans, dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (CPER) Rhône-Alpes 2007–2014. Ce sont encore 80 millions d'euros qui seront attribués à l'EPA sur la période 2015-2020 du nouveau CPER.

Saint-Etienne Métropole s’est engagée avec l’Etat et les autres collectivités dans un projet ambitieux de développement et d’aménagement, défini, porté et réalisé par l’EPA de Saint-Etienne ”

Jack Arthaud

Directeur général
de l’epa de saint-étienne

L’Établissement Public d’Aménagement doit être inventif, et n’hésite pas à endosser plusieurs rôles selon les opérations. Au-delà d'être un aménageur, il est également promoteur immobilier, gestionnaire, investisseur ou commercialisateur.

En plus de la réactivité, cette posture garantit présence et puissance d’investissement sur le long terme.

Une qualité l'adaptation

Depuis sa création en 2007, avec les livraisons successives d’immeubles d’entreprises et de logements, d’équipements et d’espaces publics d’envergure, L’EPA de Saint-Étienne a déjà très largement mis en oeuvre les volontés des collectivités locales et de l’État.


La gouvernance de l'EPA


Les collectivités locales sont très impliquées, aux côtés des représentants de l’État, dans la gouvernance de l’Établissement. Les administrateurs, autour du Président du Conseil d’Administration Gaël Perdriau, se mobilisent avec la volonté partagée de redonner une nouvelle vitalité à la ville, pour favoriser une aire attractive, de rang européen, aux côtés de la Métropole de Lyon.

Le nouveau Directeur Général Jack Arthaud, conduit les équipes de l’Établissement avec la même énergie, au service du développement du territoire.

partenaires publics



En savoir plus

Saint-Étienne :

www.saint-etienne.fr

Démarche d'attractivité :

www.saint-etienne-ambassadeurs.fr

Tourisme et patrimoine :

www.saint-etiennetourisme.com